[Technique] Plex Media Server, le multimédia au cœur de la maison

Plex, le multimédia au cœur de la maison !

Difficultée : star-icone-4334-64star-icone-4334-64star-icone-4334-64



plex-icon-server-big-3b6e2330294017827d0354f0c768a3ab

Plex est une suite logiciels comprenant de nombreuses applications de lecture et un serveur de médias, qui organise vos médias personnels stockés sur des périphériques locaux (ou réseau).

 

Il se compose principalement de deux logiciels

  • Plex Media Serveur (s’occupe d’organiser, partager et distribuer vos médias) > disponible pour Windows, OS X et Linux
  • Plex Media Player (s’occupe de lire vos médias) > disponible pour Windows, Android, IOS, OS X et plus

Plex Media Serveur organise le contenu de vos bibliothèques de médias personnels à savoir :

  • Vos musiques
  • Vos photos
  • Vos vidéos
    • Films
    • Séries TV
    • Vidéos personnelles

Plex Media Serveur gère le partage et la diffusion (transcodage) de vos médias vers les applications Plex Media Player (clientes)

Plex Media Player (anciennement Plex Home Theater), permet d’accéder à vos bibliothèques et de lire vos médias.

Plex intégre des ‘Chaînes’ offrant aux utilisateurs un accès à un nombre croissant de fournisseurs de contenu, tels que YouTube, Vimeo, TED Talks et CNN, entre bien d’autres et fournit également l’intégration des services de « Cloud » comme : Bitcasa, Box, Dropbox et Google Drive.

Plus d’informations : Disponible ici

 

 

image-block-features-all-devices-1600x978

J’utilise cette suite depuis ces débuts ou presque à noter que Plex fournis un PlexPass (Offre Premium) vous permettant en autres de gérer et d’accéder à vos serveurs depuis n’importe où sur la planète et si votre connexion internet le permet (Fibre) partagé vos contenus avec votre famille et amis

plus d’informations : Disponible ici

Dans ce billet, je vais vous présenter ma vision ‘idéale’ d’une installation de cette solution à domicile, je vais me baser sur du matériel professionnel (Hewlett Packard et Synology de la génération actuelle – 2016) qui à fait ces preuves, qui à aussi l’avantage d’être conçus pour s’insérer dans une baie professionnelle

L’idée d’utiliser une baie professionnelle permet « ranger » ou « racker » (pour faire un anglicisme 😉 ) le tous dans une armoire (murale) dans un coin de la maison (idéalement garage, grenier ou pièce de stockage)

Je vise : puissance (plusieurs flux vidéo simultanés), fiabilité et tolérance de panne (sur les supports de stockage – RAID) ce qui alourdira la facture finale.

Un bon budget sera requis (je vous chiffrerai le tous afin d’avoir une vue d’ensemble).

Cette configuration permettra la gestion et la consommation des contenus multimédias (HD et UHD) sur l’ensemble des périphériques et équipements compatibles que vous possédez à la maison (Ordinateurs fixes et portables, TV , Console de jeux vidéo, tablette, smartphone etc..)

Pre-requis Linux (connaissances techniques):

  • Bonne connaissances des environnements en ligne de commande (shells Linux)
  • Bonne utilisation des outils d’édition en ligne de commande (shells Linux)
    • Vim
    • Vi
    • Nano

 

Pre-requis :

Toutes les informations sont ici : Plex-Media-Server-Requirements

Il est important de dimensionner votre serveur en fonction de vos besoins, en effet si vous souhaitez diffuser des contenus vidéos HD (1080p) et/ou Ultra HD (UHD:4K), la puissance du CPU* et la RAM* auront un réel impact, si vous négligez cela, l’expérience sera mauvaise (voir très mauvaise) ou pire, le serveur refusera simplement la lecture du media.

Les diffusions et le transcodage sont des tâches et traitements lourds pour nos ordinateurs et font souffrir nos CPU.

Le stockage est aussi important ! Aujourd’hui avec la HD et maintenant Ultra HD (UHD) nos fichiers vidéo sont de plus en plus volumineux (plusieurs dizaines de Go.), de nouveau plus on a de l’espace, plus notre vidéothèque pourra être conséquente.

Aujourd’hui j’utilise un NAS Synology avec une capacité de stockage de 6To qui est déjà plein à plus de 90% …c’est vite rempli 😉

 

Voici les équipements sur lesquels je me baserai pour répondre aux besoins décrit ci-dessus :

  • Serveur HP Proliant DL320e Gen8 V2
  • Fréquence du processeur: 3,1 GHz
  • Famille de processeur: Intel Xeon – E3-1200v3
  • Interface du disque dur: SATA, Série Attachée SCSI (SAS) – 300GB
  • Mémoire interne: 4 Go
  • Type de mémoire interne: DDR3-SDRAM
  • Mémoire interne maximale: 32 Go
  • Adaptateur graphique: G200
  • Famille d’adaptateur graphique: Matrox
  • Technologie de cablâge: 10/100/1000Base-T(X) (x2)
  • Système d’exploitation : Ubuntu Server 14.04 LTS
  • NAS Synology RS815
  • Processeur Marvell Armada XP MV78230 double coeur 1,33 GHz
  • RAM DDR3 1 Go
  • 4 emplacements pour disque dur pour une capacité maximale de 24 To (4x 6To) – Synology Hybrid RAID (SHR) avec disque de secours soit 18 To réel
  • D-Link DGS-1210-24 Switch 24 Ports
  • Digitus DN-19 09-U-S-1 – Baie de Brassage
  • Synology RT1900AC – Router Wi-Fi

 

Prix de la solution :

* Je me suis basé sur le site Amazon (FR) pour faire un estimation..ces prix sont variables et à titres indicatifs.

ArticlesPrix (Amazon Premium)
HP ProLiant DL320e Gen8 Serveur avec Processeur 4 coeurs Intel Xeon E5-1220V2 3,1 GHz 4 Go 350 W PS Argent/NoirEUR 981,44
HP HDD/300GB 15K SAS 3.5 **Refurbished**, 431944-B21R, 432146-001EUR 106,00
Synology RS815 Serveur NAS USB 3.0 NoirEUR 539,95
WD Red Disque dur interne (Bulk) NAS 6 To 3,5 pouces SATA intellipower (x4)EUR 1027,36
D-Link DGS-1210-24 Switch 24 PortsEUR 149,90
Synology RT1900ACEUR 169,90
Digitus DN-19 09-U-S-1 – Baie de Brassage EUR 74,89
TOTAL3 049,44

C’est un budget, certes mais il tout à fait possible de réduire la facture avec de l’occasion (génération précédente) ou du reconditionné

A la maison

Connected-Home-660x400

Parlons câblage réseau et multimédia : rien ne vaut une connexion câblée (Ethernet) entre nos périphériques Hi-Fi/Multimedias, ordinateurs et serveurs.

L’utilisation du WI-FI est recommandé uniquement pour vos périphériques mobiles (smartphones, tablettes et ordinateurs portables) qui ne nécessite peux d’échanges d’informations (bande passante) même si aujourd’hui nous connectons de plus en plus d’objets à internet avec la popularisation des objets connectés (internet of things).

Dans la mesure du possible, si vous pouvez câbler vos équipements multimédias et ordinateurs (fixes) faites-le, quitte à au besoin faire intervenir un professionnel.

Il existe beaucoup d’astuces pour câbler votre maison via des systèmes de gaines, de passe-cable et de tranchées, je vous recommande fortement l’installation d’une baie de brassage (qui si elle le permet stockera en plus des équipements réseaux, notre serveur Plex et notre système de stockage NAS)

Voici un post complet à ce sujet : Disponible ici

Installations et configurations

Schéma technique :

Plex Home

Plan d’adresse IPv4

Ce plan peut varier selon votre fournisseur d’accès internet et les baux DHCP distribués par votre Box internet, chez Orange (pour exemple), l’adresse du réseau est 192.168.1.0/24 et l’adresse par défaut de votre routeur (Box) est 192.168.1.1.

La box embarque aussi un service DNS

PéripheriquesAdresse IPRouterDNS
Serveur HP Proliant DL320e192.168.1.253192.168.1.1192.168.1.1
NAS Synology RS815192.168.1.252192.168.1.1192.168.1.1
D-Link DGS-1210-24 Switch 24 Port192.168.1.2192.168.1.1192.168.1.1
Synology RT1900AC – Router Wi-Fi192.168.1.3192.168.1.1192.168.1.1

Synology – NAS Synology RS815

Nous allons configurer notre NAS avec les paramètres et options suivantes :

  • Création d’un agrégat des 2 cartes ethernet 2x1Ge (bond)
  • IP : 192.168.1.252 – Nom d’hote : STORAGE
  • Création du volume RAID (Hybride Synology avec un disque de secour)
  • Création de notre arborescence de dossier
  • Attribution des droits de partages (NFS)
  • Activation des services de partages NFS/CIFS/SMB/AFP
  • Activation du service SSH (administration)

Assistant d’installation Synology

Étape 1 – Au premier démarrage de votre Synology, à l’aide de ‘Synology Assistant’, connectez-vous à l’interface de configuration :

Disponible ici pour Windows, Linux (Redora et Ubuntu) et OSX

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.19.04

 

 

 

 

 

 

 

Étape 2 – Paramétrez votre Synology comme suivants :

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.18.43 Capture d’écran 2016-07-08 à 23.18.32

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.20.10 Capture d’écran 2016-07-08 à 23.20.32

 

 

 

 

 

 

Création de l’agrégat :

Afin d’avoir une bande passante de 2 Gigabit Ethernet, nous allons mettre en agrégat (en commun) les deux cartes Ethernet Gigabit (10/100/10000)

Étape 1 – Se rendre dans le panneau de configuration –> Réseaux

Étape 2 – Puis configurez comme suivants et appliquez:

Capture d’écran 2016-07-09 à 10.49.53 Capture d’écran 2016-07-09 à 10.50.04

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-09 à 10.07.34Capture d’écran 2016-07-09 à 10.07.53

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-09 à 10.50.28

 

 

 

 

 

Création du volumes RAID

Créez le volume principal comme suivants : à noter que si vous avez uniquement acheter 3 disques (comme dans l’exemple suivant) au lieu de 4 par soucis d’économie, ce n’est pas grave vous pourrez étendre ce volume RAID ultérieurement.

Étape 1 – Menu –> Gestionnaire de Stoackage

Étape 2 – Configurez comme suivants :

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.30.08 Capture d’écran 2016-07-08 à 23.30.41 Capture d’écran 2016-07-08 à 23.30.59
Capture d’écran 2016-07-08 à 23.31.10
Capture d’écran 2016-07-08 à 23.31.23
Capture d’écran 2016-07-08 à 23.31.37

 

 

 

 

 

 

 

Création de notre arborescence de dossier

Nous allons créer notre arborescence comme suivant :

  • Films
    • HD
    • UHD
    • DVDRIP
  • Servies TV
  • Photos
  • Musiques

 

Nous avons tous une logique de rangement différente à vous d’adapter votre arborescence à vos envies – attention à bien repérer les noms que vous attribuerez car cela aura une importance plus loin dans ce tutoriel.

Étape 1 – Se rendre dans le panneau de configuration –> Dossier Partagé

Étape 2 – Puis configurez comme suivants, appliquez et répétez les opérations pour les autres dossiers:

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.34.06 Capture d’écran 2016-07-08 à 23.36.20 Capture d’écran 2016-07-08 à 23.36.37

 

 

 

 

 

 

Étape 3 – Résultat :

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.38.08

 

 

 

 

 

 

Activation des services de ‘Partages’

Étape 1 – Se rendre dans le panneau de configuration –> Services de Fichiers

Étape 2 – Activer les services Windows et Mac (avec options par défauts) : Activation de ces deux services vas nous permettre à l’avenir de pouvoir explorer le NAS Synology via notre navigateur de fichier depuis notre ordinateur sous Windows et/ou notre Macintosh sous OSX

via les liens suivants :

  • Pour Windows depuis l’explorateur Windows: \\192.168.1.252\ ou \\storage.local\
  • Pour OSX via Finder ‘Se connectez à un serveur’ : afp://192.168.1.252/ ou afp://storage.local/
  • Pour Linux via votre explorateur de fichiers ‘Connexion à un serveur’ : afp://192.168.1.252/ ou afp://storage.local/ ou smb://192.168.1.252/ ou smb://storage.local/

Étape 3 – Puis configurez le service NFS comme suivants et Appliquez:

Capture d’écran 2016-07-08 à 23.39.50

 

 

 

 

 

 

Autorisations NFS

Étape 1 – Se rendre dans le panneau de configuration –> Services de Fichiers –> Sélectionnez votre dossier (ex: Films), puis dans l’onglet Autorisations NFS, paramétrez comme suivant :

Capture d’écran 2016-07-09 à 11.52.12Capture d’écran 2016-07-09 à 11.52.37

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-09 à 11.52.55

 

 

 

 

 

Étape 2 – Répétez ces étapes pour tous les autres dossiers de notre arborescence à savoir :

  • Servies TV
  • Photos
  • Musiques

Activation SSH

Étape 1 – Se rendre dans le panneau de configuration –> Terminal et SNMP

Étape 2 – Cochez la case ‘Activer le service SSH’ puis appliquez comme suivant :

Capture d’écran 2016-07-09 à 12.04.10

 

 

 

 

 

Le service SSH est fort utilisé pour la maintenance, il vous permet d’accéder à votre NAS via un terminal (ligne de commandes : shell).

 

Serveurs – HP Proliant DL320e Gen8

Installation d’Ubuntu 14.04 LTS

Une version stable d’Ubuntu est publiée tous les six mois, pour les postes de travail et les serveurs.

Ceci signifie que, tous les six mois, un administrateur de système doté d’Ubuntu peut mettre à niveau sa distribution afin de profiter des dernières innovations et des dernières versions des logiciels disponibles. S’il ne souhaite pas mettre à niveau sa distribution immédiatement, il profite de mises à jour de sécurité ; des correctifs sont publiés pour une durée de 9 mois après la sortie de la publication stable d’une version d’Ubuntu.

Passés ces 9 mois, une version d’Ubuntu devient alors en fin de vie (end of life, EOL) et ne profite plus de mises à jour de sécurité.

Ce délai peut être considéré comme court pour certains usagers, qui nécessitent un système stable et maintenu pour une durée étendue.

C’est pourquoi certaines versions d’Ubuntu sont estampillées LTS (Long Term Support : Support à long terme)

Ces versions, publiées tous les deux ans au mois d’avril, sont soutenues pour une durée prolongée de 60 mois (5 ans) pour les postes de travail et les serveurs.

La ligne LTS s’adresse principalement aux milieux qui nécessitent une stabilité à long terme dans des environnements peu changeant.

La version 14.04 LTS est maintenue jusqu’en Avril 2019 > pour une installation type serveur, la LTS va donc de soit, vous pourrais au besoin migrer vers les versions LTS supérieures 16.04 LTS puis 18.04 LTS, mais soyez patient, la 16.04 LTS n’est pas assez mure pour le moment patientez encore 6-8 mois avant de migrer.

Étape 1 – Démarrer votre serveur, puis démarrer sur le disque d’installation d’Ubuntu Server 14.04 LTS – disponible ici

Étape 2 – Configurer votre serveur comme suivant :

    • Nom du serveur : PLEX-SERVER
    • Langue Français
      • France
      • Clavier Français (variante)
    • Partitionnement automatique (EXT4) à l’aide de l’assistant
      • / (296GB)
      • Swap (4GB)
    • Création de l’utilisateur (sudoer) : servadmin (protégé par un mot de passe, celuis de votre choix)
    • Sélection des logiciels
      • OpenSSH Server (uniquement)
      • Installation du GRUB

 

Le service SSH est fort utilisé pour la maintenance, il vous permet d’accéder à votre serveur via un terminal (ligne de commandes : shell), sur un serveur de ce type, il est très rare d’avoir un accès physique pour utiliser écran,clavier et souris; c’est là que le SSH prend tous sens et son utilité.

Il existe de nombreux logiciels vous permettant de vous connecter à votre serveur à l’aide de ce protocole, les plus connus sont :

Personnalisons et configurations de notre serveur

Notre installation d’Ubuntu Server 14.04 LTS est terminée, nous allons personnaliser et configurer notre serveur

Installation des outils et applets courantes
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo apt-get install vim tree mc zip git

 

Message d’accueil (motd)

 

Message Of The Day, abrégé MOTD (en français : « message du jour ») est un message envoyé à un logiciel client lors de son identification sur des serveurs (tels que les serveurs IRC, SSH ou encore FTP). Généralement, ce message est utilisé pour afficher les règles, les contacts administratifs, ou encore un dessin ASCII Art.

J’ai pris l’habitude de personnaliser cet élément – car lors d’une connexion en SSH, on sait de suite si on tombe sur le bon serveur.

servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo rm /etc/update-motd.d/* -rf
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo vim /etc/motd
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo service ssh restart

Vous pouvez personnaliser votre message d’accueil comme suivant, voici un exemple à vous de l’adapter à vos envies :

Capture du 2016-07-12 14-05-48

Création d’un aggregat et configuration IP
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo apt-get install ifenslave
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo modprobe bonding
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo vim /etc/network/interfaces

Ajoutez :

#eth0 is manually configured, and slave to the "bond0" bonded NIC
auto eth0
iface eth0 inet manual
bond-master bond0
bond-primary eth0

#eth1 ditto, thus creating a 2-link bond.
auto eth1
iface eth1 inet manual
bond-master bond0

# bond0 is the bonding NIC and can be used like any other normal NIC.
# bond0 is configured using static network information.
auto bond0
iface bond0 inet static
address 192.168.1.253
gateway 192.168.1.1
netmask 255.255.255.0
dns-nameservers 192.168.1.1
bond-mode active-backup
bond-miimon 100
bond-slaves none

Redémarrez votre serveur afin que votre configuration soit bien prise en charge.

Montage de nos partages NFS
Installation des ‘packages’ nécessaire pour la prise en charge du NFS
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo apt-get install nfs-common
Création de l’arborescence destinée aux montages de nos partage NFS

Explication simplifiée : nous allons configurer notre serveur afin qu’il considère nos partages NFS (créer précédemment sur notre Synology) comme des supports de stockage interne

servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo mkdir -p /storage/Films
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo mkdir -p "/storage/Series TV"
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo mkdir -p /storage/Musiques
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo mkdir -p /storage/Photos
servadmin@PLEX-SERVER:$ ll /storage/
total 24
drwxr-xr-x 6 root root 4096 juil. 9 17:56 ./
drwxr-xr-x 23 root root 4096 juil. 9 17:56 ../
drwxr-xr-x 2 root root 4096 juil. 9 17:56 Films/
drwxr-xr-x 2 root root 4096 juil. 9 17:56 Musiques/
drwxr-xr-x 2 root root 4096 juil. 9 17:56 Photos/
drwxr-xr-x 2 root root 4096 juil. 9 17:56 Series TV/

FSTAB

Le fichier fstab (file systems table) est la table des différents systèmes de fichiers sur un ordinateur sous Unix/Linux : il contient une liste des disques utilisés au démarrage et des partitions de ces disques.

Pour chaque partition, il indique comment elle sera utilisée et intégrée à l’arborescence du système de fichiers global (c’est-à-dire le point de montage).

Il se trouve généralement ici : /etc/fstab.

servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo vim /etc/fstab

Ajouter ces éléments en fin de fichier.

# Partages NFS
192.168.1.253:/volume1/Films /storage/Films							nfs defaults,user,auto,noatime,intr 0 0
192.168.1.253:/volume1/Series\040TV /storage/Series\040TV		        nfs defaults,user,auto,noatime,intr 0 0
192.168.1.253:/volume1/Photos /storage/Photos						nfs defaults,user,auto,noatime,intr 0 0
192.168.1.253:/volume1/Musiques /storage/Musiques				        nfs defaults,user,auto,noatime,intr 0 0
servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo mount -a
Installation de Plex

Vous pouvez télécharger Plex Media Server : ici

Étape 1 – Téléchargeons l’archive :

servadmin@PLEX-SERVER:$ wget https://downloads.plex.tv/plex-media-server/1.0.0.2261-a17e99e/plexmediaserver_1.0.0.2261-a17e99e_amd64.deb

Étape 2 – Installation de Plex Media Server

servadmin@PLEX-SERVER:$ sudo dpkg -i plexmediaserver_1.0.0.2261-a17e99e_amd64.deb
[sudo] password for servadmin:
Sélection du paquet plexmediaserver précédemment désélectionné.
(Lecture de la base de données... 90495 fichiers et répertoires déjà installés.)
Préparation du décompactage de plexmediaserver_1.0.0.2261-a17e99e_amd64.deb ...
Décompactage de plexmediaserver (1.0.0.2261-a17e99e) ...
Paramétrage de plexmediaserver (1.0.0.2261-a17e99e) ...
OK
plexmediaserver start/running, process 26688
Traitement déclenché pour ureadahead (0.100.0-16) ...
Traitement déclenché pour mime-support (3.54ubuntu1.1) ...

Maintenant nous pouvons nous connecter sur l’interface : http://192.168.1.253:32400/web

Plex Media Server

Création d’un compte Plex

La création d’un compte est gratuit vous n’êtes pas obligé de souscrire à l’offre Premium (PlexPass) néanmoins si le service vous intéresse, je vous invite à prendre un ‘Pass’ mensuel pour déjà vous faire une idée et dans un second temps passer sur du ‘Lifetime’ si vous êtes convaincu, moi je le suis 😉

 

Voici les détails et grilles tarifaires : ici

Étape 1 – Cliquez sur ‘s’enregistrer’
Capture d’écran 2016-07-10 à 10.17.51

 

 

 

 

Étape 2 – Complétez le formulaire d’inscription puis loggez-vous (encore un anglicisme 😉 )

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.08.17

 

 

 

 

 

Étape 3 – Notre serveur est détecté automatiquement, vérifiez simplement son nom ou modifiez-le si vous le souhaitez
Capture d’écran 2016-07-10 à 14.08.51

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Création de nos bibliothèques de Médias

Si vous suivez l’assistant c’est l’étape suivante, nous allons donc déclarer les dossiers situé dans /storage

Étape 1 – Cliquez sur ajouter une bibliothèque
Capture d’écran 2016-07-10 à 14.09.11

 

 

 

 

 

Étape 2 – Sélection le ‘Type de Bibliothèque’ (Films, Séries TV, Photos et Musique) – Nommer votre bibliothèque ‘Films HD’ – Attention à la langue

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.09.27

 

 

 

 

 

 

Étape 3 – Cliquez sur naviguer vers un dossier multimédia puis indiquez lui le chemin comme suivant :

vous remarquerez que Plex detect automatiquement nos montages réseaux et vous les propose directement dans l’explorateur

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.09.46Capture d’écran 2016-07-10 à 14.10.13Capture d’écran 2016-07-10 à 14.10.24

 

 

 

 

 

 

 

Étape 4 – Répétez toutes ces étapes pour les dossiers suivants

  • Films DVD-RIP : /storage/Films/DVD-RIP
  • Films UHD : /storage/Films/UHD

 

J’aime séparé par ‘qualité’ (DVD-RIP HD et UHD) mes médias et créer une bibliothèque différente pour chaque, mais rien ne vous y oblige

 

Étape 6 – Cliquez sur ajouter une bibliothèque
Capture d’écran 2016-07-10 à 14.09.11

 

 

 

 

 

Étape 7 – Sélectionnez de nouveau le ‘Type de Bibliothèque’ (Films, Séries TV, Photos et Musique) (exemple : Séries TV) – Attention à la langue

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.12.12

 

 

 

 

 

Étape 8 – Cliquez sur naviguer vers un dossier multimédia puis indiquez lui le chemin comme suivant :

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.12.38

 

 

 

 

 

Étape 9 – Répétez toutes ces étapes pour les dossiers suivants – certaines options sont différentes mais le principe reste identique.

  • Musiques : /storage/Musiques – Encore une fois l’offre premium proposée est facultative.
  • Photos : /storage/Photos

Étape 10 – Si vous avez suivi mes étapes, vous devriez obtenir ceux-ci :

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.14.44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étape 11 – Cliquez maintenant sur ‘terminé’

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.15.08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Configuration avancée de Plex Media Server

Plex Media Server offre différentes options et préférences, nous allons nous intéresser aux options importantes de votre serveur Plex

 

Web

Étape 1 – Accédez aux paramètres depuis l’accueil en cliquant sur Capture d’écran 2016-07-10 à 15.12.38

Étape 2 – ‘Général’, pour une meilleur experience, je vous invite à paramétrer comme suivant :

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.15.50

 

 

 

 

N’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements’ pour appliquer vos modifications

Étape 3 – ‘Lecteur’, pour une meilleur experience, je vous invite à paramétrer comme suivant, si votre connexion internet vous le permet (Fibre) vous pourrez augmenter les ‘qualités’ pour les connexion distante et internet.

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.16.21

 

 

 

N’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements’ pour appliquer vos modifications

 

 

Server

Étape 1 – ‘Mediatheque’, afin d’avoir une bases de donnée à jour, je vous invite à paramétrer comme suivant, n’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements pour appliquer vos modifications

ces options sont claires et bien expliquées

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.17.35

 

 

 

 

 

Étape 2 – ‘Réseau’ – Activer simplement (si ce n’est pas le cas) la découverte du réseau local (GDM)

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.17.56

 

 

 

 

N’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements’ pour appliquer vos modifications

Étape 3 – ‘Transcodeur’ – Nous avons dimensionné notre serveur pour répondre parfaitement à cette fonctionnalité, je vous invite fortement à régler comme suivant.

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.18.19

 

 

 

 

 

N’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements’ pour appliquer vos modifications

 

Étape 4 – ‘DLNA’ – Activée par défaut

La Digital Living Network Alliance, abrégé sous le sigle DLNA, est une alliance de plus de 250 sociétés, fabricants d’appareils électroniques, de périphériques informatiques, d’ordinateurs personnels, de téléphones mobiles et opérateurs de services et de contenus.

DLNA définit un standard d’interopérabilité permettant la lecture, le partage et le contrôle d’appareils multimédia indépendamment de leur marque ou de leur nature.

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.18.58

 

 

 

 

N’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements’ pour appliquer vos modifications

Étape 5 – ‘Taches Planifiée’ – Plex Media Server embarque sont propre SGBD et des taches de maintenances régulières de votre base de donnée sont requises, je vous invite à verifier que tout est configuré comme suivant :

 

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.19.25

 

 

 

 

N’oubliez pas de cliquez sur ‘Enregistrer les changements’ pour appliquer vos modifications

 

Gestion des utilisateurs (Offre Premium)

 

Dans le cas ou votre serveur serait utilisé par tous les membres de votre famille, il est possible de créer des comptes (locaux) afin que chaque utilisateur ai accès ou non à certaines bibliothèques ou certains contenu

Plex enregistre les status des derniers films visualisés et Series TV en cour, afin d’avoir un suivi de visionnage, il est important d’utiliser des comptes séparé.

Étape 1 – Accédez, de nouveau aux paramètres depuis l’accueil en cliquant sur Capture d’écran 2016-07-10 à 15.12.38 puis Utilisateurs

Étape 2 – Cliquez sur ‘Ajoutez un utilisateur’

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.20.07

 

 

 

 

Étape 3 – Donnez un nom à l’utilisateur (Exemple Papa)

Capture d’écran 2016-07-10 à 16.05.01

 

 

 

 

 

 

 

Attention si vous n’avez pas sécurisé votre Profil, Plex Media Server vous proposera de sécuriser votre profil à l’aide d’un PIN à 4 chiffres

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.20.53

 

 

 

 

 

 

Étape 4 – Sélectionnez et autorisé l’accès aux bibliothèques et cliquez sur ‘ajouter’

Capture d’écran 2016-07-10 à 14.20.40

 

 

 

 

 

 

 

Des ‘Restrictions’ sont aussi applicables au besoin

 

Capture d’écran 2016-07-10 à 16.11.07

 

 

 

 

 

 

 

Étape 4 – Répétez ces étapes pour les autres membres de la famille.

 

agt_action_success_256Félicitations votre serveur est maintenant opérationnel

 

Synology RT1900AC

Je n’ai malheureusement pas reçu ce produit pour le moment 🙁 , je ne manquerais pas d’ajouter les configurations par la suite, ça n’a que peux d’incidences, au besoin connectez vos périphériques (smartphones, tablettes et ordinateurs portables ) sur le WI-FI de votre Box (FAI)

Voici le guide : ici

Appareils et Applications

Maintenant que notre serveur est opérationnel, il nous reste plus qu’a configurer nos périphériques simplement en installant et en vous identifiant avec votre compte Plex (précédemment crée) l’application Plex (lecteur) sur tous les périphériques compatibles sur lesquels vous souhaitez accéder à votre serveur, je penses aux :

  • Smart TV
  • Ordinateurs (portables et fixes)
  • Console de jeux videos
  • Smartphone(s)
  • Tablette(s)
  • Box de streaming

Plus d’informations : ici

 

 

 

Sources : plex.tv, wikipedia, doc.ubuntu-fr.org

Vous aimerez aussi...